« L’homme au bras d’or » dont le sang a sauvé la vie de 2,4 millions de bébés fait son don final

Partager c'est aimer!

Si la mère a été sensibilisée au sang rhésus positif, elle peut produire des anticorps qui détruisent les cellules sanguines « étrangères » du bébé.

Chez les bébés, cela peut entraîner des lésions cérébrales et même la mort.

« Je continuerais de donner du sang si on me le permettait », a déclaré M. Harrison. Mais il a dépassé la limite d’âge des donneurs et le service de sang cherche à protéger sa santé.

Voici James Harrison lors de son dernier don, entouré de bébés anti-D qu’il a sauvés.

M. Harrison a reçu la médaille de l’Ordre d’Australie en 1999. Vendredi dernier, il a fait son dernier don.

source: BoredPanda

Partager c'est aimer!

Ajouter un commentaire